islam-fr
Accueil - Contact email :   S'abonner à Islamfr sur Twitter    * Makkah Live * ~°°~ * Madinah Live * Jeudi 17 Août 2017


Même sourate en :

phonétique - français - arabe


Sourate précédenteSourate suivante

SOURATE 72
AL-JINN (LES DJINNS)(1)

28 versets
Pré-hég. nº 40


Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1.
Dis: «Il m’a été révélé(2) qu’un groupe de djinns prêtèrent l’oreille, puis dirent: «Nous avons certes entendu une Lecture [le Coran] merveilleuse,

2. qui guide vers la droiture. Nous y avons cru, et nous n’associerons jamais personne à notre Seigneur.

3. En vérité notre Seigneur - que Sa grandeur soit exaltée - ne S’est donné ni compagne, ni enfant!

4. Notre insensé [Iblis] disait des extravagances contre Allah.

5. Et nous pensions que ni les humains ni les djinns ne sauraient jamais proférer de mensonge contre Allah.

6. Or, il y avait parmi les humains, des mâles qui cherchaient protection auprès des mâles parmi les djinns mais cela ne fit qu’accroître leur détresse.

7. Et ils avaient pensé comme vous avez pensé qu’Allah ne ressusciterait jamais personne.

8. Nous avions frôlé le ciel et nous l’avions trouvé plein d’une forte garde et de bolides.

9. Nous y prenions place pour écouter. Mais quiconque prête l’oreille maintenant, trouve contre lui un bolide aux aguets.

10. Nous ne savons pas si on veut du mal aux habitants de la terre ou si leur Seigneur veut les mettre sur le droit chemin.

11. Il y a parmi nous des vertueux et [d’autres] qui le sont moins: nous étions divisés en différentes sectes.

12. Nous pensions bien que nous ne saurions jamais réduire Allah à l’impuissance sur la terre et que nous ne saurions jamais le réduire à l’impuissance en nous enfuyant.

13. Et lorsque nous avons entendu le guide [le Coran], nous y avons cru, et quiconque croit en son Seigneur ne craint alors ni diminution de récompense ni oppression.

14. Il y a parmi nous les Musulmans, et il y en a les injustes [qui ont dévié]. Et ceux qui se sont convertis à l’Islam sont ceux qui ont cherché la droiture.

15. Et quant aux injustes, ils formeront le combustible de l’Enfer.

16. Et s’ils se maintenaient dans la bonne direction, Nous les aurions abreuvés, certes d’une eau abondante,

17. afin de les y éprouver. Et quiconque se détourne du rappel de son Seigneur, Il l’achemine vers un châtiment sans cesse croissant.

18. Les mosquées sont consacrées à Allah: n’invoquez donc personne avec Allah.

19. Et quand le serviteur d’Allah s’est mis debout pour L’invoquer, ils faillirent se ruer en masse sur lui(3).

20. Dis: «Je n’invoque que mon Seigneur et ne Lui associe personne».

21. Dis: «Je ne possède aucun moyen pour vous faire du mal, ni pour vous mettre sur le chemin droit».

22. Dis: «Vraiment, personne ne saura me protéger contre Allah; et jamais je ne trouverai de refuge en dehors de Lui.

23. [Je ne puis que transmettre] une communication et des messages [émanant] d’Allah. Et quiconque désobéit à Allah et à Son Messager aura le feu de l’Enfer pour y demeurer éternellement.

24. Puis, quand ils verront ce dont on les menaçait, ils sauront lesquels ont les secours les plus faibles et [lesquels] sont les moins nombreux.

25. Dis: «Je ne sais pas si ce dont vous êtes menacés est proche, ou bien, si mon Seigneur va lui assigner un délai.

26. [C’est Lui] qui connaît le mystère. Il ne dévoile Son mystère à personne,

27. sauf à celui qu’Il agrée comme Messager et qu’Il fait précéder et suivre de gardiens vigilants,

28. afin qu’Il sache s’ils ont bien transmis les messages de leur Seigneur. Il cerne (de Son savoir) ce qui est avec eux, et dénombre exactement toute chose.



(1) Titre tiré du v. 1.
(2) M’a été révélé: ceci implique que le Prophète n’avait pas vu les djinns et qu’il ne s’était même pas rendu compte de leur présence. C’est Allah qui l’en a informé.

(3) Le serviteur d’Allah: Muḥammad (صلى الله عليه وسلم).Ils faillirent se ruer…: il s’agit des mêmes djinns qui s’approchaient du Prophète tandis qu’il récitait le Coran pendant la Ṣalāt, et cela fut la cause de leur conversion.Autre interp.: D’après Ibn-Kaṯīr ce sont les infidèles qui ont failli être contre lui (le Prophète) en masse.

Sourate précédenteSourate suivante